En guise de conclusion …

5 mois d’aventure nous ont menés de l’extravagance des hommes à  Dubaï à  la démesure de la nature à  Iguazú. Alors que nous prenons l’avion pour rentrer demain, déjà les souvenirs affluent, s’emmêlent  et se superposent et au final c’est l’émotion qui submerge  tout. Alors stop ! Est – il vraiment nécessaire de conclure ?…

8 et 9 juillet : Iguazú c’est la chute finale

Imaginez-vous en pleine forêt Amazonienne , à  la frontière entre l’Argentine,  le Brésil et le Paraguay. Dans des grondements assourdissants sur plus d’un kilomètre de largeur et d’une profondeur hallucinante, des milliers de chutes d’eau qui à la fois donnent le vertige et nous écrasent par leur puissance et  leur variété . C’est le site naturel le plus impressionnant qu’il ne nous ait jamais été donné de voir . C’est l’apothéose au dessus de la « Garganta del diablo ».

3 au 5 juillet : Prises de risques à une semaine du retour !

Joyeux anniversaire Ségo 🎂 🍸 bisous de Papaetmaman Nous ne pensions pas qu’en louant une voiture pour 3 jours afin de parcourir dans  les andes argentines les Quebrada de Humahuaca et del Toro nous prenions quelques risques. Tout d’abord parce que dans notre esprit une route nationale c’est forcément goudronnée alors qu’ici sur 200 km ce n’était que des pistes empierrées coupées par endroit par des rivières qu’il a fallu traverser avec quelques inquiétudes. Ensuite parce que nous avons voyagé sur l’altiplano Argentin au regard duquel le désert autralien était une oasis . Des petits villages en adobe complètement invisibles Continue Reading…

1er et 2 juillet : Buenos dias l’Argentina

Buenos Aires choc culturel on se croit revenu en Europe tant la ville ressemble à  toutes les capitales ou grandes villes que l’on connait. Cela n’empêche pas d’en apprécier toute la beauté et toute la variété . Nous avons fait un circuit du centre historique avec l’avenue du 9 juillet qui serait la plus large du monde, la place de mai tristement célèbre par la sombre période de la dictature militaire (les mères de famille qui s’y rassemblent tous les jeudis pour réclamer la vérité sur la disparitions de leurs enfants). La cathédrale,  surprenante, non pas tant à  cause deContinue Reading…

Le Pérou avec Pachamama

Notre séjour au Pérou n’aurait pas été  aussi réussi sans la précieuse organisation de l’agence Pachamama, les conseils sur l’itinéraire ont toujours été judicieux, le choix des hôtels totalement pertinent et les guides tels que Mawerick,  Juan-José et Raoul se sont montrés de fins connaisseurs de leur pays et ils ont su nous faire partager leur savoir. Un merci tout particulier à Pamela pour son accueil, sa disponibilité  et sa bonne humeur. Si vous souhaitez aller au Pérou nous vous conseillons l’agence Pachamama : info@pachamamaturismo.org.

29 juin : Salines de Maras et site circulaire inca de Moray.

Les salines de Maras composées de près  de  3000 petits bassins en terrasses alimentés par une source souterraine qui n’est toujours pas localisée. La propriété des bassins se transmet par héritage et ne peut être cédée à  des étrangers (environ 300 propriétaires ). La production est de 150 à 200 tonnes par an. Pour valoriser cette production, une partie du sel (parfois mélangé  à  des herbes médicinales) est vendue sur  place dans une boutique coopérative. Pour terminer notre circuit nous visitons le site inca de Moray, intrigant par ses grandes terrasses circulaires en forme de cratère.  Il semblerait que ceContinue Reading…

28 juin : Machu Picchu

Sommet mythique de notre voyage le Machu Picchu est fidèle à nos attentes.  Rendez-vous quasi mystique.  Randonnée jusqu’à la porte du soleil où  nous y fêtons (avec 1 semaine d’avance) nos 40 ans de mariage.  Difficile de maîtriser notre émotion.

27 juin : Vers le Machu Picchu par la vallée sacrée

Nous nous enfonçons dans la Vallée  Sacrée où nous ne rencontrons pas que des vestiges de l’empire inca comme les sites magnifiques de Pisac et d’ Ollantaytambo qui sera la dernière étape avant le Machu Picchu. Nous avons visité un centre artisanal coopératif avec élevage de camélidés (lamas, alpagas, vigognes, guanacos), travail de la laine et tissage traditionnel, sans oublier la culture de diverses variétés de maïs et de pommes de terre. Pour conserver pendant 5 à  10 ans certaines variétés de pommes de terre les paysans utilisent encore la méthode de déshydratation qui date de la période pré incaContinue Reading…

25 et 26 juin : Cuzco

Joyeux anniversaire Aguirre 🎂🎂🎂 Bisous de Doudouetbaia. Plongée  dans l’univers des constructions incas, avec d’abord sur la route entre Puno et Cuzco le temple de Raqchi qui nous à fait penser au site de Cluny de par la dispertion des matériaux partout alentour.  A Cuzco et aux alentours de la ville nous avons été très impressionnés par le site de Puka Pukara et de Sacsayhuaman ainsi que par le temple du soleil qui se situe en plein milieu de la ville. Toutes les  constructions nous ont permis d’admirer l’habileté avec laquelle ont été jointes entre elles les pierres parfois monumentalesContinue Reading…

23 et 24 juin : Puno et les îles du lac Titicaca

Le lac Titicaca,  un nom qui résonne dans les têtes depuis l’enfance. Nous avons rêvé de voir des personnes qui vivent sur des iles de roseaux et enfin nous avons pu à  notre tour les fouler aux pieds. C’est un sentiment étrange proche de l’iréel de voir vivre ces gens  sur des iles mouvantes de 2 à  4 mètres d’épaisseur.  Tous les 30 ans il faut en reconstruire une. L’île d’Amantani où nous avons dîné et dormi chez l’habitant nous a offert un magnifique spectacle avec le coucher du soleil depuis le temple pré inca de Pachatata. Nous avons finiContinue Reading…