Du 25 au 30 mars … 6 jours ailleurs

6 jours sans internet,  donc 6 jours sans blog. Mais c’étaient 6 jours dans le bout du monde. Une longue route vers Alice Springs,  capitale du Red Center. Ville assiégée par le désert,  avec une histoire trop récente pour ressembler à une ville. Centre de tourisme, mais riche d’informations sur l’Outback et le North Territory.  Les royal flying doctors entretiennent la légende, le Reptil Center fait frémir par son concentré de reptiles tous plus mortels les uns que les autres, le Desert Park regroupe très intelligemment la faune et la flore locales. Que dire des Simpsons gap et des MacContinue Reading…

23 mars Circuit pédestre autour d’Uluru

Etonnant,  la journée commence avec de la pluie.  De la pluie sur Uluru ! Très vite la pluie se calme et laisse place à une température idéale pour marcher. Nous avons beaucoup de chance et nous pouvons ainsi faire tout le tour d’Uluru en prenant notre temps pour en admirer la beauté naturelle et les traces laissées par les Aborigènes. Nous attendions ce lieu comme un des sommets de notre voyage et il a tenu toutes  ses promesses ; il va falloir maintenant retourner sur terre.

21 mars Etape de transition

Nous passons aujourd’hui de South Australia à  North territory.  Une longue étape de 650 km qui s’arrête à 100 km d’Uluru . Sur une aussi longue distance nous n’avons vu aucune habitation, 3 road houses  et … en tout et pour tout comme être  vivant 5 vaches. Plus on monte vers le nord plus le diesel augmente; nous sommes passés de 1,24 $ à  2 $ le litre. Notre dernier arrêt en plein nulle part est une station service – bar – camping – motel : c’est ça  une road housse. A demain à  Uluru.

20 mars dans la mine

De Coober Pedy nous souhaitons un joyeux anniversaire à mamie Hélène et à  Ambre. 🎂 Bisous. Nous avons partagé notre journée entre les boutiques d’opale et une visite très intéressante d’une mine. Nous sommes maintenant incollables sur la formation et l’extraction de l’opale dont 95 pour cent de la production mondiale se situe en australie . Et bien entendu nous avons acheté… bon anniversaire Anne Marie .

19 mars Coober Pedy 43 degrés à l’ombre

Coober Pedy fêtera ses 100 ans en 2016. C’est une ville entourée de trous et de monticules de terre. Les filons d’opale sont recherchés d’une façon totalement aléatoire. Dans les rues c’est un spectacle fascinant de boutiques, d’habitations souterraines et de matériel de forage rouillé laissé là en plein air après utilisation. On y croise des personnages au look très marqué  et des aborigènes qui semblent totalement assistés et défavorisés. En dehors de l’opale de nombreuses boutiques proposent des didgeridoos magnifiques creusés par des termites et décorés par les aborigènes. De surprenantes églises  underground ont été creusées au milieu duContinue Reading…

18 mars : En route vers la capitale mondiale de l’opale

Aujourd’hui 18 mars 535 km de désert et d’immenses lacs salés.Sur la route nous nous sommes arrêtés à  Warooma ville de science fiction complètement paranoïaque construite en 1947 par les militaires hantés par la guerre froide pour fabriquer des missiles et expérimenter la dissuasion nucleaire . A la fin du trajet arrivée à coober Pedy capitale mondiale de l’opale. Il y fait tellement chaud que la plupart des habitations sont souterraines. Nous allons rester 2 jours pour découvrir cette ville étrange au milieu de nulle part. Bisous travaillez bien 😀

Adélaïde

Aujourd’hui visite d’Adélaïde c’est une ville assez terne et sans intérêt particulier mais pour nous le point de départ de la remontée vers le nord. En prévision des 4000 km qui nous attendent dans l’outback nous avons fait la revue des détails de nos équipements, vêtements et de nos besoin en eau et nourriture. Départ demain matin à  8 heures. Si dans les jours qui viennent le blog n’est pas mis à  jour c’est qu’il n’y aura pas de connexion internet . Bisous à tous

Au bout de la route Adélaïde

Désert south Australia.  On a compris ce que signifie zone semi desertique. D’immenses marécages totalement à sec à proximité de la mer, recouverts d’une couche de sel aveuglante. Une ferme tous les 20 km . Aucun animal visible, végétation qui va du très rare à  l’inexistant. On a pourtant vu aujourd’hui nos 2 premiers kangourous vivants et quelques dizaines écrasés au bord de la route, c’était un trajet dans une carte postale. Happy birthday Philémon 😚 🎂🎂🎂🎂🎂

On the road again …

J’ai fêté mes 63 ans aux antipodes 🎂 . Merci pour les mails et les téléphones (un peu difficile à gérer avec le décalage horaire.) De warrnambool à Robe la route traverse des paysages quasi désertiques on se demande comment les vaches et les moutons trouvent encore à  manger. les fermes sont de plus en plus isolées et dispersées.  Changement avant d’arriver à  Robe avec des vignobles et c’est l’automne. A l’arrivée plage à  perte de vue et sable d’une finesse incroyable . A demain