wpid-picsart_1435361101583.jpg

Après une nuit et une matinée à parcourir la ville de Lima qui ne présente pas d’intérêt majeur, nous sommes partis à  Paracas, cité balnéaire en bordure de désert,  point de départ pour la visite des îles Ballestas.
Sur le trajet nous avons longé une dune sur laquelle est gravé une immense figure appelée  le candélabre  (180m de long et 70 m de large ) qui daterait de la civilisation Paracas entre 500 et 200 avant JC.
Les îles Ballestas classées réserve naturelle nous ont surpris par l’abondance des colonies d’oiseaux, de pingouins et de phoques en tout genre . La présence de ces oiseaux dûe à  l’exeptionnelle richesse des eaux qui entourent les îles a donné naissance à un angrais naturel qui a fait la fortune du Pérou : le guano. L’odeur d’amoniaque qui entoure ces îles est relativement désagréable.
Dans l’après midi nous reprenons le bus pour Nazca.

Laisser un commentaire